[Musculoskeletal disorders in type 1 diabetes].

  • Deep Digital Phenotyping Research Unit
July 21, 2021 By:
  • Picard S
  • Vasilevski D
  • Fagherazzi G.

Résumé La présence de troubles musculosquelettiques (TMS) doit être considérée comme une complication du diabète, en particulier de type 1 (DT1). Les TMS sont très fréquents, touchant environ un tiers des patients (et >50 % après 20 ans de DT1). Ces TMS surviennent souvent chez des personnes jeunes, sont multiples et handicapants, et peuvent gêner les gestes techniques nécessaires à la surveillance et au traitement du DT1. Par ailleurs, ils sont souvent associés à d’autres complications et leur présence devrait faire rechercher, en particulier, une rétinopathie diabétique, mais aussi alerter sur le risque cardiovasculaire potentiellement plus élevé. Cet aspect sera exploré dans l’étude « Suivi en France de patients avec un diabète de type 1 » (SFDT1) en cours. Enfin, une collaboration étroite entre endocrino-diabétologue et chirurgien orthopédique est indispensable car, en raison de leurs particularités physiopathologiques, les TMS, associés au DT1, nécessitent souvent une prise en charge chirurgicale devant être idéalement réalisée par un chirurgien orthopédique en connaissant bien les spécificités et pouvant, notamment, opérer sans garrot. Summary Musculoskeletal disorders (MSKDs) should be considered as a complication of diabetes, especially of type 1 diabetes (T1D). They are frequent and occur in about one third of people living with T1D (and in >50% of those with a duration of diabetes over 20 years). MSKDs are frequently diagnosed in young patients, they are often multiple and can affect the daily management of T1D. Moreover, MSKDs are often associated with other complications of T1D, especially diabetic retinopathy which should be screened for; MSKDs may also be associated with an increased risk of cardiovascular disease. The ongoing study “Suivi en France de patients avec un diabète de type 1” (SFDT1) will provide data on the potential association of MSKDs with an increase in cardiovascular risk. It is very important that diabetologists and orthopedic surgeons work together: because of their pathogenesis, T1D-associated MSKDs often require surgical treatment that should be performed by an orthopedic surgeon with specific skills such as being able to operate without tourniquet.

2021 Jul. Médecine des Maladies Métaboliques.15(5):464-470.
Other information